Dans la peau d'un Welcomer : immersion interne

L'équipe Luckey
L'équipe Luckey
4 min de lecture
September 10, 2018

Ils sont le premier visage que les voyageurs voient. Les welcomers ont un nom transparent et une bien noble mission : accueillir les locataires de nos hôtes au sein de leur logement éphémère et leur dévoiler tous ses moindres petits secrets

Chez Luckey, chaque nouvelle recrue doit faire un check-in de voyageurs pour se mettre dans la peau de tous ceux qui travaillent avec nous, y compris les équipes terrain. Et puisque comprendre les problématiques globales est essentiel, moi, Lydia, n’ai pas échappé à la règle ! J’ai donc revêtu le temps d’une après-midi le costume de guide pour accueillir Noah, un jeune étudiant australien de passage à Paris pour quelques jours.


Arrivée dans le logement et vérifications d'usage

 La rue devrait m’amener vers une petite ruelle, celle du logement qui accueillera Noah le temps d’un long week-end. Un timing parfait qui me permettra d’avoir un peu d’avance pour inspecter de long en large la propriété et sa bonne conformité, avant l’arrivée de Noah.

Une fois arrivée, j'entame prestement le petit rituel de tout welcomer qui se respecte. Après avoir également vérifié que le ménage a été correctement fait par notre équipe de cleaning et après une vérification de la literie qui se doit d'être impeccable, je vérifie le bon fonctionnement de l'eau chaude ainsi que de la chasse d'eau et de la douche. 

Accueil du voyageur

Etudiant en fin de césure tout droit débarqué d’Australie, Noah est un grand voyageur. Sa passion ? Barouder. Il baroude le jour, il baroude le soir. En ce moment il parcourt l’Europe et puis parfois se pose dans une capitale pour recharger ses batteries pendant quelques jours, dans le confort d’un Airbnb. Et de confort, il s’agira bien ici ! Adios tentes et backpack : ce week-end, c’est dans un océan de douceur que Noah se lovera.

Je n'oublie pas de vérifier l'identité de Noah, qui se doit d'être fidèle à celle de la réservation indiquée sur l'application de Luckey. Très vite, ce jeune baroudeur semble déjà s'impatienter, son visage ébahi ne comprend pas toutes ces procédures : tout ce qui l'environne lui semble déjà parfait. Propreté ? « Parfait », répond Noah. Electroménager ? « Parfait ». Literie ? « Plus-que-parfaite ! » s’exclame Noah, devant la qualité hôtelière du nid douillet qui s’offre à lui.


Sans oublier les priorités plus contemporaines

Vérification du bon fonctionnement du WI-FI, celui d’un équipement électroménager moderne et d’autres appareils divers... Tout welcomer se doit de veiller au bon état des appareils électriques, même si cela implique de les brancher un à un ! Machines à café, lave-vaisselle, bouilloire, machine à laver, télévision... Chez Luckey, on ne badine pas avec les équipements.

Noah en profite pour me confier qu’il ne connaît pas très bien Paris et qu’il est à la recherche d’un bar sympathique. Son choix du quartier ? Un pur hasard, d’une naïveté touchante. Je me dépêche alors de lui assurer qu’il se trouve dans un quartier parisien très prisé, tout près de Pigalle et de sa vie, mais également à deux pas des pavés incontournables de Montmartre. Je lui conseille l’heure bleue pour ses balades, le moment idéal pour s’imprégner du charme mélancolique de ce quartier, où le temps semble s’être arrêté. Charme décuplé si visite accompagnée.

Le mot de la fin ?

Des instructions d’usage aux conseils avisés concernant le quartier de chaque logement loué : les welcomers sont des yeux quand ils vérifient la viabilité de chaque bien, mais ils sont aussi des oreilles attentives, les conseillers que l’on espère trouver en arrivant dans un endroit étranger. En bref, c'est une mission très « humans friendly » à l’image de Luckey que j'ai particulièrement appréciée. 


Êtes-vous prêt à vous libérer des contraintes de la location courte durée et à augmenter la rentabilité de votre bien ?

Vu sur

Où souhaitez-vous faire de la location courte durée ?