Taxe de séjour en location saisonnière : le guide

Louer son logement sur Airbnb peut paraître simple, mais cette démarche implique de respecter certaines règles, notamment en ce qui concerne la fiscalité. Parmi celles-ci, la taxe de séjour est sans doute l’une des moins connues. Luckey vous explique son fonctionnement.


Qu’est-ce que la taxe de séjour ?

La taxe de séjour est un impôt touristique dont le montant est fixé par les pouvoirs locaux. Il s’agit d’une taxe sur les nuitées des visiteurs qui est utilisée pour financer les dépenses des municipalités en lien avec la venue de touristes, comme les dépenses de sécurité ou de protection des espaces naturels. Elle est facturée aux voyageurs mais doit être prélevée par l'hôte : c'est donc une composante du prix du séjour. 

Pendant longtemps, seuls les hôtels étaient tenus de payer la taxe de séjour. Toutefois, suite aux demandes répétées des hôteliers, la loi impose désormais à tous les meublés de tourisme de la collecter également.

Doit-on payer la taxe de séjour si on loue un bien sur Airbnb ?

Airbnb a étendu le prélèvement automatique de la taxe de séjour à une vingtaine de communes françaises. Vous retrouverez la liste de toutes les villes concernées en bas de l'article.

Il reste toutefois de très nombreux endroits où elle n’est pas prélevée automatiquement, même si la plateforme étend peu à peu la liste des villes concernées. Lorsqu’elle l’est, Airbnb l’indique sur le compte du propriétaire (mes annonces > gérer l’annonce et le calendrier > adresse). Si rien n’apparaît sur votre compte, nous vous recommandons vivement de vous renseigner auprès de la mairie de votre ville pour vous assurer que vous n’enfreignez pas la loi, car des sanctions pour défaut de déclaration et retard de paiement vous seront accordées.

Doit-on payer la taxe de séjour si on loue un bien sur un autre site (Abritel, Locasun, LeBonCoin, ...) ?

De son côté, Abritel a instauré un prélèvement automatique de la taxe depuis janvier 2017, mais uniquement à Paris. Pour les autres villes, le site recommande de se renseigner auprès des autorités locales.

En ce qui concerne les plateformes moins connues, comme Locasun, PapVacances, Le Bon Coin, Se Loger Vacances ou encore MisterBandB, vous devez prélever et reverser la taxe de séjour vous-même.

Liste des villes où le paiement de la taxe de séjour est automatique sur Airbnb

Airbnb met fréquemment à jour la liste des villes concernées. Rendez-vous sur cette page pour la suivre.

Quoi qu'il en soit, Luckey vous recommande d'effectuer vos propres recherches avant d'entamer toute démarche de location saisonnière - cet article ne saurait constituer un véritable avis juridique et/ou fiscal. Les lois concernant la location saisonnière évoluant vite, nos articles ne sont pas toujours mis à jour en fonction. Nous vous recommandons donc de vérifier que les lois citées dans un article sont toujours en vigueur avant de vous les approprier. Vous pourrez retrouver plus d'informations sur la réglementation de la location saisonnière sur la plateforme Airbnb Citizen, dédiée à la réglementation de la location saisonnière en France. 



Comment sous-louer légalement votre logement sur Airbnb ?

Il y a environ un an, un locataire a été condamné à 5000€ d’amende car il avait sous-loué son logement via Airbnb sans...

5 choses que les voyageurs attendent d'une expérience Airbnb

Choisir une location sur Airbnb plutôt qu'un hôtel dénote d’une volonté pour les voyageurs de vivre une expérience...

Intérêts et risques de compter des frais de ménage sur Airbnb

Dépoussiérer les étagères et faire la vaisselle… Tous les hôtes vous le diront : nettoyer son Airbnb après le passage de...

10 astuces pour obtenir de bons commentaires sur Airbnb

Dans le cadre d’une location saisonnière, les avis des clients sont très importants. Un touriste qui n’est pas encore...

Quand vais-je recevoir mon paiement Airbnb ?

Vous venez de finir la mise en ligne de votre annonce, le premier locataire est prêt à entrer dans votre logement....