Propriétaires : comparatif de 4 sites de location saisonnière

La location courte durée est un des secteurs de l’économie numérique les plus dynamiques de ces dernières années. Sous l’impulsion de nouveaux acteurs spécialisés tels qu’Airbnb ou Abritel, il a bouleversé le rapport des consommateurs à la location saisonnière à tel point que réserver l’appartement d’un particulier pour un séjour de vacances tend à devenir la norme.

Flairant la bonne affaire, certaines des entreprises numériques les plus importantes du monde touristique se sont également lancées et proposent désormais leur propre système de location. On retrouve donc aujourd’hui des dizaines de sites comme Airbnb de location vacances. Cependant, tous ne se valent pas.


Pour vous aider à choisir la solution la plus appropriée à vos besoins, nous avons comparé quatre des principaux sites proposant à des particuliers ou à des investisseurs d’héberger leur annonce de location : Airbnb, Abritel Homeaway, Booking.com et Tripadvisor.

Airbnb : ergonomie incomparable et faibles coûts

Il s’agit sans doute aujourd’hui de la plateforme de référence en termes de location courte durée, à tel point que la marque est en train de tomber peu à peu dans le langage courant au même titre que Frigidaire ou Kleenex avant elle. Airbnb est devenu leader du secteur grâce à une politique tarifaire agressive (les hôtes n’ont que 3% de commission à verser, l’annonce est gratuite) et une ergonomie sans égale et très souvent recopiée aujourd’hui.

Parmi les points fort d’Airbnb, on peut relever l’assurance dont bénéficie automatiquement le propriétaire. Celle-ci l’indemnise jusqu’à 800 000 € et le dégage de toute responsabilité en cas de blessure ou de dégâts causés par les voyageurs. En cas de problème, un service client multilingue et ouvert 24/7 est disponible.

À noter également la possibilité d’activer la réservation instantanée si l’on souhaite accepter toutes les réservations. Dans le cas où l’on préfère contrôler qui sont les visiteurs avant de les accueillir, l’outil de discussion privée est extrêmement performant. En outre, tous les paiements s’effectuent en ligne à travers le site pour plus de sécurité.

Enfin, l’atout majeur d’Airbnb est assurément son ergonomie souvent copiée mais jamais égalée. Le grand nombre de critères à préciser et l’ajout illimité de photos permettent de rendre chaque annonce extrêmement claire et complète, et rend la gestion de vos locations Airbnb très simple. Le système de notation, lui aussi décomposé en plusieurs points, assure une grande précision dans l’évaluation de son annonce.

Abritel Homeaway : une option plus professionnelle

Membre du groupe Homeaway, Abritel est une des plateformes historiques de la location courte durée. Bénéficiant aujourd’hui du réseau du groupe britannique Homeaway composé de plus de 50 sites, la plateforme française se distingue de son concurrent principal Airbnb sur plusieurs points.

Option intéressante pour les personnes gérant plusieurs annonces

Abritel a pour principale particularité de proposer deux types de tarification. Le propriétaire peut ainsi choisir de payer soit des commissions soit un forfait annuel. La première option, facturée 8% sur chaque réservation confirmée, reste intéressante pour un temps total de location inférieur à 6 semaines par an. Au-delà, mieux vaut souscrire à l’abonnement, d’autant plus que si l’on possède plusieurs annonces, le prix du forfait augmente de façon dégressive. Il s’agit donc d’une option très intéressante notamment pour des personnes amenées à s’occuper de plusieurs annonces.

À l’inverse d’Airbnb, sur laquelle ont peut louer des chambres partagées et privées, Abritel ne propose à la location que des logements entiers. Impossible donc de rentabiliser une chambre d’amis ou un étage inoccupés.

Pour le reste, la plateforme offre une ergonomie relativement proche de celle d’Airbnb - bien qu’un peu moins claire -, une sécurité et un support globalement identiques, mais limite le nombre de photos à 24par annonce (elles sont illimitées sur Airbnb).

Booking.com : fort trafic mais pauvre ergonomie

Historiquement leader de la réservation d’hôtels au meilleur prix sur internet, le site anglais s’est lui aussi laissé tenter par l’aventure de la location saisonnière. Forte d’outils de référencement parmi les meilleurs du monde, la plateforme montre toutefois ses limites assez rapidement.

Des commissions proches de celles des hôtels

En effet, l’interface du site se révèle rapidement pas du tout ergonomique. Ensuite, le référencement haut de gamme se paie très cher, avec des commissions proches de ce qui est prélevé aux hôtels (entre 12 et 15% de vos revenus). Vous renoncez par ailleurs à tout droit de regard sur vos locataires puisque l’option de réservation instantanée est automatique. Il est de plus impossible pour un propriétaire d’annuler une réservation : seul le visiteur peut réaliser ce genre d’actions.

Hors de son coeur de métier, Booking.com propose ainsi une offre assez mal adaptée à la location courte durée : des performances bien meilleures et bien moins chères sont disponibles sur d’autres plateformes, d’autant que le site est plutôt associé à la réservation d’hôtels dans l’esprit des vacanciers.

Tripadvisor : des particularités intéressantes à faire valoir

Tout le monde connaît Tripadvisor pour son service d’évaluation d’hôtels ou de restaurants. Sa plateforme de location est en revanche beaucoup plus confidentielle. Elle a néanmoins plusieurs arguments intéressants à faire valoir.

Tripadvisor propose également une option de réservation instantanée

En termes de tarification, Tripadvisor se situe dans la fourchette basse du marché, avec 3% de commissions sur chaque transaction pour l’option classique de demande de réservation. Le site propose également une option de réservation instantanée elle-même divisée en deux tarifications : contre 12% de vos revenus, la réservation instantanée s’affiche pour 1 visiteur sur 4, et pour 15% elle apparaît dans 1 cas sur 2. D’après le site, cette façon de procéder offre un taux de conversion très élevé par rapport à la formule classique.

En outre, Tripadvisor a conclu des partenariats avec plusieurs entreprises du secteur du tourisme (ou les a rachetées), ce qui lui permet d’offrir des prestations peu communes. Par exemple, grâce à l’expertise de Flipkeys, le site a mis au point un service de conseil pour les propriétaires souhaitant louer 5 propriétés ou plus, un peu à la manière d’un conseiller financier.

Toutefois, comme dans le cas de booking.com, la plateforme n’est que peu associée à la location courte durée dans l’imaginaire collectif. Cela signifie de fait une visibilité moindre que sur les deux premiers sites, d’autant que l’annonce d’un particulier se retrouvera en concurrence avec des hôtels et des chambres d’hôtes dans l’esprit des voyageurs.

Vous êtes maintenant briefé sur les particularités de chaque site ; et si vous ne vous y retrouvez pas et que vous cherchez une agence de location saisonnière qui gère toutes vos annonces, nous ne pouvons que vous conseillez les services de Luckey Homes !


Êtes-vous prêt à vous libérer des contraintes de la location courte durée et à augmenter la rentabilité de votre bien ?

Vu sur

Où souhaitez-vous faire de la location courte durée ?